Banner 1
Indochine Junk
Baie de Lan Ha
Indochine Junk
Lagoon in Lan Ha bay
La plage de Cat Ba
Ballade en velo
Detente a la plage
Lan Ha Bay
Indochine Jonque a voile
Mangrove Forest in Phu Long, Ecolife Homestay

La baie d'Ha Long autrement...

Updated: 3/1/2017 | 9:50:21 PM  

Ha Long, Vietnam. Victime de son succès, la légendaire baie d'Ha Long? Assurément. Entre pollution et surpopulation touristique, l'envers de la carte postale n'est pas aussi reluisant que la merveilleuse image qui y attire des millions de touristes chaque année. Heureusement, en dehors des croisières un peu trop classiques, il existe d'autres façons de découvrir cette baie fantastique.

Il faudrait bannir le tourisme de la baie pendant une année complète pour la rendre à nouveau propre et attirante, nous avoue sans complexe un guide qui promène tous les jours ses clients au coeur des 1969 îlots de la baie inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco et reconnue comme l'une des sept merveilles naturelles du monde. Il est vrai qu'elle ne donne guère envie de s'y baigner, cette eau émeraude où flottent détritus et nappes d'essence. Sans compter qu'autour des attraits les plus connus (l'île des singes, la grotte des merveilles, le combat des coqs...), l'attroupement des bateaux ressemble à une foire d'empoigne. Et si le brouillard s'en mêle, ce qui n'est pas rare dans cette région, on risque fort de repartir avec plus d'amers souvenirs que de beaux clichés. Voici quelques pistes pour optimiser son séjour.

Une croisière dans la baie d'Ha Long, mais pas n'importe laquelle!
À Hanoï comme dans la ville d'Ha Long, une pléthore d'agences proposent des croisières à la découverte de la baie. Difficile de faire son choix, d'autant plus que des tarifs élevés n'assurent pas une prestation de qualité. Par contre, les forfaits les plus économiques et les croisières à la journée (délicieusement surnommées «fast-food cruises») garantissent une bien piètre expérience. Plusieurs agences sont reconnues pour leur sérieux et proposent des parcours qui se concentrent sur des espaces moins fréquentés, comme le sud de la baie. Cette zone abrite une belle concentration d'îlots calcaires aux formes étonnantes, mais attire nettement moins de bateaux du fait de son éloignement du port d'Ha Long. Ainsi, un forfait minimum de deux jours et une nuit à bord est nécessaire pour naviguer dans ces eaux plus calmes.

La baie de Bai Tu Long, vous connaissez?
Selon la légende, on doit les formations rocheuses qui font la beauté de la région à une famille de dragons venue protéger le Vietnam de l'envahisseur chinois. La baie de Bai Tu Long serait l'oeuvre des enfants dragons, leur mère s'étant occupée de celle d'Ha Long. Située juste à l'est de celle-ci, Bai Tu Long compte moitié moins d'îles réparties sur le double de superficie. Certes, cela donne des paysages un tantinet moins impressionnants, mais grandioses tout de même. L'avantage: rares sont les croisières qui s'y aventurent, et la pollution est moins problématique. Ici, on profite de la baie en toute quiétude, en croisant principalement des barques de pêcheurs et des petits traversiers, avec encore la chance d'être le soir à bord du seul navire au mouillage. Un peu la carte postale rêvée.

Baie de Lan Ha, vous connaissez?
Située au sud-est de la baie d’Ha Long, la baie de Lan Ha fait partie de l’archipel de Cat Ba. D’une forme de cercle dont le dos se tourne vers le golf du Tonkin, cette baie couvrant un total de quelque 400 ils et ilots. Comparée a ses deux sœurs (Ha Long et Bai Tu Long), Lan Ha est la plus petite. Pourtant cette jolie baie, a son propre charme qui vient de son sauvage. Baie-de-Lan-Ha Bien qu’elle se situe juste à cote de la baie d’Ha Long et l’ile de Cat Ba– les sites les plus fréquentés, cette baie garde pour elle-même un silence et sauvage. Des centaines de petits plages de sable blanc et jaune qui se dispersent partout dans la baie restent encore peu fréquentés, des villages de pisciculture semblent d’être s’éloignées du monde. Ses iles et ilots quelque soient leur taille sont tout couverte en Les touristes y viennent pour trouver la tranquillité au bord du golf de Tonkin en s’allongeant sur les petites plages tranquilles couvertes de l’eau sublime et transparente, en baladant en barque ou kayak au tour de ses monts calcaires couverts des arbres ou se plongeant dans l’eau sublime pour contempler les merveilles sous-marines dont les coraux colorés, les poissons erronés…

Vagabonder d'île en île
Voici une façon encore plus originale de découvrir cette région: montez à bord de petits traversiers et séjournez dans les quelques îles susceptibles d'offrir au touriste vagabond un toit pour la nuit. Trois d'entre elles sont particulièrement faciles d'accès.

Cat Ba, la plus grande, est aussi la plus développée pour le tourisme. Un parc national couvre la moitié de sa surface accidentée, avec de bonnes randonnées à la clé. La ville où sont regroupés les hôtels (pour tous budgets), bars et restaurants a des allures de station balnéaire, proposant de nombreuses activités de plein air - baignade, kayak, vélo, escalade...- et des croisières pour découvrir la baie de Lan Ha, au sud de la baie d'Ha Long.

Quan Lan, située à l'extrême sud-est de Bai Tu Long, offre de belles plages de sable blanc foulées essentiellement par les touristes vietnamiens de mai à juillet. Autant dire que le reste de l'année, cette île de 5000 habitants est très calme et que les activités, de jour comme de nuit, restent limitées. L'hébergement, principalement en chambre d'hôte, permet d'apprécier le quotidien de ces villages de pêcheurs. À condition d'adopter le rythme local: le marché aux poissons se déroule de 5h à 7h du matin.

La petite dernière, Ngoc Vung, se résume à deux minuscules villages, une poignée de militaires, quelques bungalows sur le sable, un hôtel ouvert bien qu'encore en construction, et à peine trois lieux où l'on peut se restaurer. À part ça, une route traversant les rizières et longeant la mangrove et, surtout, une splendide plage de 3 km que l'on est souvent seul à arpenter. Bref, un endroit rêvé pour les touristes ascètes.
Indochine
Carnet pratique
Quand y aller: Les meilleures saisons s'étalent d'avril au début juin. L'été, de juin à août, on endure de fortes chaleurs et des pluies fréquentes, alors que de décembre à mars, on est presque assuré de devoir deviner la baie à travers un épais brouillard.

Y aller: Un visa est nécessaire pour visiter le Vietnam. De nombreux vols internationaux desservent Hanoï, qui se situe à quatre heures de route de la baie d'Ha Long.

Les traversiers reliant les îles au continent fonctionnent tous les jours et permettent d'avoir un bon aperçu des beautés des baies, pour une fraction du prix des croisières. Les départs pour Cat Ba se font des villes d'Ha Long et d'Haiphong [deux heures de route d'Hanoï]. Ceux pour Ngoc Vung et Quan Lan partent principalement du port de pêche de Cai Rong (une heure et demie de route à l'est d'Ha Long) et plus rarement de la ville d'Ha Long (cette traversée permet de découvrir une bonne partie des baies d'Ha Long et de Bai Tu Long).

Bon à savoir: les croisières au départ d'Hanoï comprennent le temps de transport pour rejoindre la baie (4 heures dans chaque direction), réduisant ainsi à 24 heures le séjour nautique pour un forfait de 2 jours et 1 nuit à bord.

Bonnes adresses: Les deux agences suivantes, à Hanoï, proposent des croisières dans la baie de Bai Tu Long et de Lan Ha et d'autres qui sortent des itinéraires classiques dans la baie d'Ha Long.

Ethnic Voyage affiche des tarifs raisonnables (comptez 140$ par personne pour une croisière de 2 jours). www.ethnicvoyage.com

Sails of Indochina offre des prestations plus luxueuses (de 1459 à 395$ pour une croisière de 2 jours). www.sailsofindochina.com

(Source: Indochine Junk - Baie de Lan Ha)